samedi, janvier 02, 2016

Les États-Unis officiellement considérés comme une menace pour la Russie

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/


Mise à jour le samedi 2 janvier 2016 à 8 h 13 HNE    Reuters

Le président russe Vladimir Poutine
Le président russe Vladimir Poutine  Photo :  Getty/AFP/Mikhail Klimentyev

Vladimir Poutine a signé le 31 décembre un document officiel dans lequel les États-Unis sont qualifiés de menace pour la sécurité de la Russie, ce qui est inédit.
Ce document sur « la stratégie de sécurité nationale de la Fédération de Russie » remplace la version adoptée en 2009, alors que Dimitri Medvedev, aujourd'hui premier ministre, était président. Ni l'OTAN ni les États-Unis n'y étaient mentionnés.
Dans la dernière version, l'exécutif russe dit jouer un rôle de plus en plus important sur la scène internationale, ce qui a, selon lui, provoqué une réaction des puissances occidentales.
« Le renforcement de l'influence de la Russie se déroule sur fond de nouvelles menaces pour la sécurité nationale, qui sont de nature complexe et interdépendante », disent ses auteurs.
La mise en oeuvre d'une politique indépendante, « tant sur le plan international qu'intérieur », a provoqué « une réaction de la part des États-Unis et de leurs alliés, qui s'efforcent de préserver leur rôle dominant dans les affaires mondiales », poursuivent-ils, évoquant le risque de pressions « politiques, économiques, militaires et technologiques ».
Le conflit ukrainien a donné lieu à des tensions Est-Ouest sans précédent depuis la guerre froide. L'annexion de la Crimée, en mars 2014, et le soutien de Moscou aux séparatistes de l'est de l'Ukraine ont amené les États-Unis et l'Union européenne à imposer d'importantes sanctions à la Russie, qui a riposté en limitant les importations européennes.
Selon le document sur la sécurité nationale, Washington et Bruxelles ont soutenu « un coup d'État anticonstitutionnel ».