lundi, janvier 18, 2016

Fin des sanctions, l'Iran alimente le marché de son pétrole

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/economie/

Mise à jour le lundi 18 janvier 2016 à 8 h 13 HNE  Reuters
Raffinerie de Assalouyeh en Iran
Raffinerie de Assalouyeh en Iran  Photo :  Morteza Nikoubazl / Reuters
Les autorités iraniennes ont donné lundi pour consigne d'augmenter de 500 000 barils par jour (bpj) la production de pétrole brut du pays, a déclaré le vice-ministre du Pétrole Rokneddin Javadi, mettant en oeuvre la décision qui avait été prise d'accroître la production dès que les sanctions internationales seraient levées.
Les cours du pétrole ont atteint lundi leur plus bas niveau depuis 2003, le marché anticipant l'augmentation des exportations iraniennes, avant de remonter. Le Brent de la mer du Nord s'échangeait autour de 29,25 $US le baril à 12:20 GMT.
« L'Iran est en mesure d'accroître sa production pétrolière de 500 000 barils par jour après la levée des sanctions, et l'ordre d'augmenter la production a été donné aujourd'hui », a dit le vice-ministre du Pétrole, qui dirige par ailleurs la compagnie nationale iranienne du pétrole, cité par l'agence de presse iranienne Shana.
Conséquence de l'accord intervenu l'été dernier sur le programme nucléaire de Téhéran, les États-Unis et l'Union européenne ont levé samedi leurs sanctions contre la République islamique, qui avaient réduit les exportations pétrolières de l'Iran d'environ deux millions de bpj par rapport à leur pic de 2011, les faisant tomber à un peu plus d'un million de bpj.
Dimanche, l'Iran s'est dit prêt à augmenter ses exportations d'un demi-million de barils par jour, ce qui ajoutera un surcroît de pétrole dans un marché déjà saturé. Et Téhéran s'est engagé à augmenter encore plus sa production dans les mois à venir.