jeudi, décembre 10, 2015

San Bernardino: les tireurs radicalisés depuis longtemps

http://www.985fm.ca/international/nouvelles/

Publié par Associated Press le mercredi 09 décembre 2015 à 22h18.
San Bernardino: les tireurs radicalisés depuis longtemps
La procureure générale des États-Unis, Loretta Lynch et le directeur du FBI, James Comey / FBI.gov
WASHINGTON - Les deux auteurs de la tuerie de San Bernardino, en Californie, avaient été radicalisés il y a au moins deux ans - bien avant que la femme ne vienne aux États-Unis avec un visa de fiancée -, et avaient discuté de djihad et de martyrs dès 2013, a affirmé, mercredi, le directeur du FBI, James Comey.
Les enquêteurs tentent aussi de déterminer si le mari accusé dans la tuerie planifiait une attaque en 2012 avant d'abandonner ses plans, ont indiqué deux personnes bien au fait de l'enquête sous le couvert de l'anonymat, n'étant pas autorisées à discuter de l'affaire publiquement.

Après une semaine d'enquête, le FBI estime désormais que Syed Rizwan Farook et sa femme, Tashfeen Malik, ont embrassé une idéologie islamiste radicale avant même le début de leur relation en ligne, et que cette dernière entretenait des vues extrémistes avant son arrivée aux États-Unis l'an dernier, a dit M. Comey devant un comité du Sénat.

Bien que le FBI estime que le duo a été inspiré en partie par l'idéologie du groupe État islamique, les agents recherchent encore d'autres motivations et sources de radicalisation possibles, particulièrement en raison du fait que les intérêts extrémistes du couple remontent avant la véritable émergence de l'ÉI.

Cette plus récente mise à jour laisse également entendre que le processus de vérification du gouvernement des États-Unis a échoué à détecter la radicalisation de Tashfeen Malik lorsqu'elle a appliqué pour un visa, bien que M. Comey a dit ne pas avoir suffisamment d'information pour pouvoir dire si des faiblesses dans le processus d'octroi de visa avaient permis à cette femme d'entrer au pays.