lundi, décembre 14, 2015

"Le meurtrier se sent traqué comme un rat" - Claude Poirier

http://www.985fm.ca/regional/nouvelles/

Publié par Jean-Simon Bui pour (Québec) FM93 le lundi 14 décembre 2015 à 07h18.
QUÉBEC - Pour le chroniqueur judiciaire Claude Poirier, la mort de Cédrika Provancher n'est pas une surprise.
En entrevue sur nos ondes, M. Poirier a rappelé l'importance des 72 premières heures dans une affaire d'enlèvement d'enfant. Il a rappelé les cas de Jolaine Riendeau et Julie Surprenant qui se sont également avérés des tragédies.

Claude Poirier a été impliqué de près dès les premiers balbutiements de l'enquête. La présence d'esprit des chasseurs ayant découvert les risques de Cédrika pourrait se révéler un point tournant dans l'affaire selon le chroniqueur, qui affirme que le coupable doit se sentir cerné de toutes parts...