vendredi, décembre 18, 2015

Bombardier reçoit la certification de Transports Canada pour la CSeries

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le vendredi 18 décembre 2015 à 09h25. Modifié par Charles Payette à 10h03.
Bombardier reçoit la certification de Transports Canada pour la CSeries
MIRABEL, Qc - Après des essais ponctués de retards ainsi que de dépassements de coûts, un premier avion CSeries de Bombardier a finalement le feu vert pour entrer en service.
L'homologation tant attendue pour le CS100 a été confirmée vendredi matin par Transports Canada lors d'une conférence de presse aux installations de l'entreprise à Mirabel, dans les Laurentides.

L'annonce a été confirmée par le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau. En plus des représentants de Bombardier, le ministre québécois de l'Économie, Jacques Daoust, était présent.

L'appareil pouvant transporter entre 110 et 125 passagers devra maintenant être homologué aux États-Unis ainsi qu'en Europe, un processus qui devrait toutefois s'avérer moins long.

Depuis son vol inaugural du 16 septembre 2013, le CS100 avait passé plus de 1000 heures dans les airs.

Ces tests avaient toutefois été interrompus pendant plus de trois mois lorsque le moteur d'un des véhicules d'essais avait explosé le 29 mai 2014 à Mirabel.

En raison des pépins rencontrés par Bombardier, les premières livraisons, plus d'une fois reportées, devraient finalement avoir lieu au cours de la première moitié de 2016 au client de lancement, le transporteur Swiss.

Cela délais ont toutefois fait grimper les coûts du programmes de la CSeries, qui atteignent maintenant 5,4 milliards $ US.

Le CS300, dont la configuration peut comprendre jusqu'à 160 sièges, devrait être livré à AirBaltic — le client de lancement — en septembre 2016.

Bombardier (TSX.BBD.B) espère que la certification de Transports Canada stimulera les ventes de son nouvel avion commercial, puisque la dernière commande ferme remonte à plus d'un an.

Le carnet de commandes de la CSeries totalise actuellement 243 engagements fermes. En tenant compte des options et des lettres d'intentions, il atteint 603 commandes.

Bombardier avait inscrit une radiation de 3,2 milliards $ US pour la CSeries en octobre dernier lorsque le gouvernement Couillard avait injecté 1 milliard $ US en échange d'une participation de 49,5 pour cent dans le programme.