mercredi, novembre 25, 2015

Trudeau rencontre la reine à Londres

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a rencontré la reine Elizabeth à Londres.
Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a rencontré la reine Elizabeth à Londres.  Photo :  PC/Yui Mok

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, s'est rendu à Londres pour rencontrer la chef de l'État canadien, la reine Elizabeth II, âgée de 89 ans. Justin Trudeau l'avait déjà rencontrée à la fin des années 1970 alors qu'il n'était encore qu'un enfant.
Il avait alors visité Buckingham Palace avec son père, Pierre Elliott Trudeau, lorsque ce dernier occupait la fonction de premier ministre du Canada. « Elle était très grande, s'est-il souvenu dans un communiqué publié par son bureau. C'est dire à quel point j'étais petit à l'époque. »
« C'était de moments merveilleux parce que je savais à quel point mon père l'aimait, a-t-il ajouté. Mon père était vraiment fier de présenter son fils à la reine. » M. Trudeau a lui-même fait le voyage avec sa femme et ses deux plus jeunes enfants.
Le fils de Justin Trudeau, Hadrien, donne un « high five » à l'ambassadeur canadien à Londres, Gordon Campbell. M. Trudeau est également acoompagné de sa femme, Sophie Grégoire, et de sa fille Ella-Grace.
Le fils de Justin Trudeau, Hadrien, donne un « high five » à l'ambassadeur canadien à Londres,
Gordon Campbell. M. Trudeau est également acoompagné de sa femme,
 Sophie Grégoire, et de sa fille Ella-Grace.
  Photo :  PC/Adrian Wyld

Le premier ministre doit livrer un discours à la Maison du Canada, à Trafalgar Square, avant de prendre part à une rencontre avec son homologue britannique, David Cameron. Les deux hommes devraient aborder des sujets comme les changements climatiques, les mesures antiterroristes et l'accord de libre-échange entre l'Europe et le Canada.
M. Trudeau quittera le Royaume-Uni, jeudi, pour se rendre à Valetta, sur l'île de Malte, où les 54 pays du Commonwealth tiennent leur sommet biannuel. Le premier ministre canadien entend encourager ses homologues à rehausser leurs ambitions dans la lutte aux changements climatiques.