mercredi, novembre 18, 2015

Procès Turcotte: dernier blitz de la défense

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/

Procès Turcotte: dernier blitz de la défense
Guy Turcotte.Photo Archives / Agence QMI
SAINT-JÉRÔME - La défense au procès de Guy Turcotte a entamé son dernier blitz afin de convaincre le jury de la non-responsabilité criminelle de l'ex-cardiologue pour les meurtres de ses enfants.
«Je vais être long», a annoncé d'emblée Me Pierre Poupart, qui défend avec son frère Guy l'accusé de 43 ans.
En guise d'introduction, Me Poupart a rappelé que le jour fatidique approche où 11 citoyens devront prendre une décision «qui laissera une empreinte à jamais». Turcotte est accusé de l'infraction la plus grave du Code criminel, soit meurtre prémédité, a ajouté l'avocat.
«Personne ne connaît ce procès mieux que vous, a poursuivi l'avocat. Je vous mets en garde contre la simplification, des dangers de réduire une situation complexe, parce que ça débarrasse plus vite de l'angoisse de la réflexion.»
Rappelons qu'au cours du procès, 42 témoins ont été entendus pendant 29 jours d'audiences, incluant Isabelle Gaston, l'ex-femme de l'accusé et mère d'Anne-Sophie et d'Olivier, 3 et 5 ans, poignardés 46 fois un soir de février 2009. C'était quelques semaines après que Turcotte ait découvert qu'il était cocu.

PSYCHIATRES


Avant la pause de l'après-midi, Me Poupart a abordé le témoignage des psychiatres, qui ont tous diagnostiqué à Turcotte un trouble de l'adaptation avec humeur anxieuse et dépressive.
Il a rappelé que les psychiatres experts de la défense n'avaient pas reçu de mandat autre que d'analyser Turcotte. Que ce soit ceux de la poursuite ou ceux de la défense, leur probité ne doit pas être remise en doute, a plaidé Me Poupart.
«Ce sont d'abord et avant tout des médecins», a-t-il insisté.
Me Poupart a également mis en garde le jury contre la «vindicte populaire» qui «n'hésite pas à condamner», tout en rappelant l'importance de la présomption d'innocence dans le système juridique canadien.
«Nous ne vous demandons rien d'autre que de juger comme vous voudriez être jugés», de suggérer l'avocat de Turcotte.
Fait à noter, plus de curieux que d'habitude s'étaient déplacés ce mardi pour assister à cette étape judiciaire. En tout, une cinquantaine de personnes ont fait la file, si bien que plusieurs n'ont même pas pu entrer dans la salle d'audience. La dernière fois qu'autant de monde s'était rassemblé, c'était lors du témoignage de l'accusé.
Les plaidoiries de Me Poupart se poursuivront ce mercredi et le tour de la Couronne viendra ensuite. Ce n'est qu'à la fin de cette étape que les 11 jurés amorceront leurs délibérations.
AUSSI SUR CANOE.CA