jeudi, novembre 19, 2015

Près de 6.000 djihadistes étrangers identifiés par Interpol

https://www.45enord.ca/

par  le 
Image tirée d'une vidéo diffusée le 16 novembre 2014 par al-Furqan Media montrant le Français Mickaël Dos Santos, membre du groupe Etat islamique et identifié comme étant l'un des djihadistes ayant décapité des soldats syriens(AFP)
Image tirée d’une vidéo diffusée le 16 novembre 2014 par al-Furqan Media montrant le Français Mickaël Dos Santos, membre du groupe Etat islamique et identifié comme étant l’un des djihadistes ayant décapité des soldats syriens(Archives/AFP)

Interpol a identifié 5.800 djihadistes étrangers sur un total estimé à 25.000 qui ont rejoint les groupes djihadistes dans des pays comme la Syrie ou l’Irak, a déclaré mercredi le chef de l’organisation internationale de coopération policière.
Le directeur d’Interpol, Juergen Stock, intervenait à Séville (sud de l’Espagne) à l’occasion d’une conférence sur la lutte antiterroriste, quelques jours après les attentats djihadistes qui ont fait 129 morts le 13 novembre à Paris, revendiqués par le groupe Etat islamique. Plusieurs de ses auteurs présumés, citoyens français ou belges, seraient passés par la Syrie.
« L’organisation a répertorié à ce stade quelque 5.800 combattants étrangers, djihadistes présumés, venant de plus de 50 pays », a déclaré Juergen Stock.
Il a cependant ajouté que le nombre total des ces djihadistes était estimé à 25.000.
Il a estimé qu’il fallait davantage de coopération entre les pays dans ce domaine.
« L’information est la base du travail de la police… cette information doit être partagée avec Interpol », a-t-il dit.
Des spécialistes des forces de l’ordre du monde entier se sont retrouvés à Séville pour une conférence de trois jours visant à des échanges sur la lutte antiterroriste.