samedi, novembre 21, 2015

Opération séduction du PQ à l'endroit des allophones

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiqueprovinciale/archives/

Régys Caron avec Agence QMI

Dernière mise à jour: 21-11-2015 | 11h15
SHERBROOKE -  Le chef péquiste Pierre Karl Péladeau a donné mandat à trois députés, Carole Poirier, Maka Kotto et Pascal Bérubé, de mener une campagne auprès des communautés culturelles qui votent à forte majorité pour le Parti libéral, au moment des élections.
Prenant note des résultats du sondage Léger Journal de Montréal/Le Devoirpublié samedi, le chef du PQ retient que son parti est en avance chez les électeurs francophones, mais qu'il demeure derrière les libéraux.
Le Parti libéral demeure premier avec 35 % des intentions de vote, suivi du Parti québécois à 32 %. «Je suis très satisfait des intentions de vote chez les francophones. J'en conclus que nous devons travailler auprès des non-francophones. Nous avons pris les moyens avec Maka Kotto d'aller à la rencontre des communautés parce que nous apparaît essentiel pour réaliser notre pays», a déclaré M. Péladeau à son arrivée au Conseil national du Parti québécois qui réunit 250 militants à Sherbrooke, ce week-end.
Les péquistes reconnaissent que leur formation politique a négligé les communautés allophones. «On n'a peut-être pas mis suffisamment l'accent que l'indépendance c'est bon pour l'ensemble des Québécois (...) Nous ne ferons pas un pays sans avoir le consensus de la majorité», a dit M. Péladeau.
Par ailleurs, Pierre Karl Péladeau a dénoncé les politiques d'«austérité» du gouvernement Couillard. «Le Parti québécois a toujours défendu les services publics. Nous ne trouvons pas ça normal qu'on coupe les services de santé et qu'on augmente les salaires des médecins. On ne trouve pas ça normal qu'on négocie inadéquatement et qu'on dévalorise les services publics, qu'on donne 1,3 milliard à Bombardier et qu'on coupe dans l'aide sociale», a dit M. Péladeau.
Les membres du Parti québécois se réunissent samedi et dimanche pour leur conseil national à Sherbrooke. Le nouveau plan d'action du parti de Pierre Karl Péladeau en matière d'indépendance sera alors abordé.
Les gens qui veulent assister au congrès pourront le faire en direct sur le web sur la page du Parti québécois
La Coalition avenir Québec et le Parti libéral ont aussi tenu leur propre conseil national au cours des deux dernières semaines, à Québec.
AUSSI SUR CANOE.CA