vendredi, novembre 27, 2015

Meurtre de Jenique Dalcourt: aucune accusation ne sera portée pour le moment

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le jeudi 26 novembre 2015 à 21h18. Modifié par Charles Payette le vendredi 27 novembre 2015
Meurtre de Jenique Dalcourt: aucune accusation ne sera portée pour le moment
Jenique Dalcourt/Facebook
MONTRÉAL - Aucune accusation ne sera déposée en lien avec le meurtre de Jenique Dalcourt, une jeune femme de 23 ans qui avait été battue à mort sur une piste cyclable de Longueuil en octobre 2014.
On en parle en ondes :
C'est le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) qui en fait l'annonce, jeudi, par voie de communiqué, après avoir informé les proches de la victime de la situation.

Selon ce document, cette décision a été prise après que deux procureurs se soient livrés à «un examen exhaustif» de la preuve récoltée par le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL).

Le DPCP n'exclut pas éventuellement de revoir sa position si le SPAL revient à la charge avec un dossier plus étoffé.

Il spécifie, toutefois, que son rôle ne consiste pas à obtenir «une condamnation à tout prix» et que, par conséquent, il s'abstiendra «de porter des accusations si la preuve est insuffisante».

Dans la foulée de l'assassinat, un suspect avait été rapidement épinglé. Il avait, cependant, pu recouvrer sa liberté en raison d'un manque d'éléments de preuve contre lui.

Après sa libération, le Service de police de l'agglomération de Longueuil avait été éclaboussé. À l'époque, certains médias avaient rapporté que la scène du crime n'avait pas été protégée adéquatement et que des employés municipaux avaient circulé à proximité de l'endroit où Jenique Dalcourt avait été tuée pour y effectuer de l'élagage ainsi que pour y installer un éclairage plus puissant.