lundi, novembre 02, 2015

La gauche au pouvoir

http://www.journaldemontreal.com/

JÉRÔME LANDRY
MISE à JOUR 
   Deux semaines après son élection c’est mercredi que le nouveau premier ministre du Canada, Justin Trudeau sera véritablement aux commandes du pays. La réalité risque de rattraper rapidement ce «kid Kodak» qui devra maintenant gérer un pays pour vrai.
La gauche bien pensante et moralisatrice sera donc assermentée officiellement au pouvoir pour supposément refaire du Canada un pays modèle et admiré par le reste du monde.
Bien hâte de voir comment ils vont s’y prendre les libéraux après avoir passé des années à dénoncer le gouvernement conservateur.
Soyons réalistes, aime ou pas Stephen Harper, Trudeau aura besoin de bien plus qu’une belle gueule, une belle femme et de beaux enfants pour chausser les souliers de l’ancien premier ministre.
LE SALE BOULOT
Avez-vous vu il y a quelques jours cette vidéo montrant des militaires américains, kurdes et irakiens libérer 70 otages prisonniers de l’État islamique dans le nord de l’Irak?
J’espère que Justin Trudeau a pris la peine de la regarder.
L’opération menée dans une prison sale et sombre a coûté la vie à un américain, mais a permis de sauver les otages d’une mort certaine.
Après avoir vu ça, il ne peut pas sérieusement annoncer à Barack Obama que le Canada cessera de participer aux combats en Syrie et en Irak.
Le sommet du G 20 commence dans 10 jours en Turquie. Va-t-on vraiment regarder les autres nations droit dans les yeux en leur annonçant que le Canada va se défiler de ses responsabilités?
Sous Justin Trudeau, le Canada va-t-il vraiment laisser tout le sale boulot aux autres pays pour ensuite se gargariser d’assurer le «maintien de la paix» dans les territoires nettoyés par ses alliés?
Cette volonté de redevenir un pays supposément pacifique risque plutôt de nous faire passer pour des lâches et des hypocrites. Pour faire la paix, il faut malheureusement parfois faire la guerre n’en déplaise aux intellectuels anti-Harper.
LE FLUSHGATE
Parlant de saletés, il sera passionnant de suivre comment le nouveau ministre de l’environnement nommé par Trudeau va gérer le déversement d’eaux usées dans le fleuve.
Ce gouvernement rempli de «faiseurs de leçons» environnementales à la Stephane Dion va-t-il vraiment autoriser le maire Denis Coderre à déverser 8 milliards de litres de «merde» montréalaise dans le St-Laurent?
Ça commencerait bien mal un mandat pour un gouvernement vert. Il y aurait quelque chose de profondément ironique là dedans, une espèce de «reality check» lourd de sens.
LES VRAIS ENJEUX
Mais rassurez-vous, pas de stress, oubliez la guerre, l’environnement et l’économie. Notre nouveau gouvernement aura tôt fait de nous rassurer sur les vrais enjeux de société.
D’abord, ce n’est qu’une question de temps avant que le pot ne devienne légal chez nous.
Question de temps aussi avant que le Canada renoue enfin avec les déficits.
Enfin un gouvernement qui va faire payer plus d’impôts aux méchants riches qui sont tellement nombreux au Canada!
Mercredi, il nous présentera aussi un cabinet avec la parité homme-femme. Avec ça, on va en régler des problèmes mes amis!