lundi, novembre 23, 2015

Hollande et Cameron se recueillent au Bataclan

http://www.lapresse.ca/international/dossiers/

Publié le 23 novembre 2015 à 08h51 | Mis à jour à 08h51
La mairesse Hidalgo, le président Hollande et le... (PHOTO @DAVID_CAMERON/AP)
PHOTO @DAVID_CAMERON/AP

La mairesse Hidalgo, le président Hollande et le premier ministre Cameron (à droite) se sont recueillis devant le Bataclan, à Paris, le 23 novembre.

Agence France-Presse
PARIS
Le président français François Hollande et le premier ministre britannique David Cameron se sont recueillis lundi matin sur le site du Bataclan, la salle de concerts parisienne visée par les attentats djihadistes du 13 novembre, ont annoncé leurs services.
Selon la présidence française, les deux hommes ont déposé chacun une rose devant la salle, où trois kamikazes ont tué au moins 89 personnes, dont un Britannique. Ils étaient accompagnés de la mairesse de Paris, Anne Hidalgo.
«Le président Hollande et moi côte à côte au Bataclan», a twitté David Cameron, en publiant une photo d'eux devant un mur de fleurs, bougies et drapeaux français, érigé en mémoire des victimes.
Ils ont ensuite rejoint l'Élysée pour un entretien sur la lutte contre le terrorisme et la Syrie, qui sera suivi d'un point de presse.
Leur discussion ouvre une semaine d'intenses échanges diplomatiques pour le président Hollande qui, dix jours après les attentats qui ont fait 130 morts au total, revendiqués par le groupe armé État islamique (EI), souhaite constituer une vaste coalition contre cette organisation.
François Hollande s'entretiendra avec tous les autres membres du Conseil de sécurité de l'ONU. Après David Cameron, il rencontrera mardi son homologue américain Barack Obama à Washington, jeudi le président russe Vladimir Poutine à Moscou et dimanche soir, il dînera avec le président chinois Xi Jinping. Entre-temps, il recevra mercredi à Paris la chancelière allemande Angela Merkel.
François Hollande entend convaincre les grandes puissances de participer au combat de la France pour «détruire» l'organisation djihadiste.
Vendredi soir, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté à l'unanimité une résolution qui appelle les États en mesure de le faire à «prendre toutes les mesures nécessaires» contre l'EI.