dimanche, octobre 25, 2015

Val-d'Or marche en solidarité des femmes autochtones

http://ici.radio-canada.ca/regions/abitibi/

Plus de 200 personnes ont marché dans les rues de Val-d'Or en solidarité aux femmes autochtones.
Plus de 200 personnes ont marché dans les rues de Val-d'Or en solidarité aux femmes autochtones.  Photo :  Sandra Ataman

Plus de 200 personnes ont marché hier soir dans les rues de Val-d'Or en solidarité aux femmes autochtones. Le groupe de femmes à l'origine de cette initiative a voulu saluer le courage des femmes de Val-d'Or qui ont témoigné contre des policiers de la Sûreté du Québec.
Avec les informations de Sandra AtamanTwitterCourriel
Ils sont venus nombreux et solidaires pour marcher contre la violence faite aux femmes autochtones.
« On a besoin de gestes concrets, si je peux marcher ce soir avec mes soeurs, ça va être ça », a témoigné une participante. « On veut montrer notre solidarité aux femmes courageuses qui ont osé dénoncer », a rappelé une autre. 

Le maire de Val-d'Or a lui aussi voulu apporter son soutien. « Ce qu'on pose comme geste c'est un geste de solidarité. C'est un geste aussi qui dénonce la violence , c'est un geste de sensibilisation, il faut que ça cesse, il faut que ça cesse pour les jeunes , les moins jeunes, qu'ils soient autochtones, qu'ils soient non autochtones. Cette semaine, il y a eu un grand coup de donner à cette cause-là et je pense que tout le monde doit mettre l'épaule à la roue et de ne pas regarder ça de façon passive », a-t-il indiqué. 
Le député libéral d'Abitibi-Est se dit lui aussi très préoccupé. « Il y a oui, le cas ici qui lui est déjà dans une démarche qui est enclenchée et qui va suivre son cours, mais effectivement ça interpelle aussi pour la suite, et les différents ministres sont à travailler pour s'assurer dans le fonds d'une collaboration et ça, ça va dépasser le secteur de Val-d'Or », a-t-il mentionné. 
De nombreux chefs autochtones sont attendus mardi à Val-d'Or. Ils ont été convoqués par le chef québécois de l'Assemblée des Premières Nations, Ghislain Picard.