vendredi, octobre 02, 2015

Une femme agressée près du pont Scott à Québec

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/

Une femme agressée près du pont Scott à Québec
Le suspect a été arrêté par les policiers ce matin non loin de l'endroit
 où l'agression s'est produite.
Photo Nicolas Saillant / Agence QMI

Sophie Côté

QUÉBEC - Un individu qui aurait menacé et agressé une femme vendredi matin sur un sentier pédestre à proximité du Pont-Scott, dans le quartier Vanier, à Québec, a été arrêté par les policiers après une chasse à l'homme qui aura duré une heure dans les rues du secteur.
Les événements se sont produits vers 9 h 30, alors qu'une femme, vraisemblablement une joggeuse, circulait sur le sentier pédestre du parc linéaire de la rivière Saint-Charles, tout juste à l'ouest du pont Scott.
Selon le Service de police de la ville de Québec (SPVQ), «la dame aurait été interpellée et menacée par un individu».
«Je vous confirme qu'il n'y a pas eu de blessure à l'arme blanche, la femme a finalement possiblement été frappée au haut du corps, elle a été prise en charge par les policiers et les ambulanciers. Elle va être rencontrée lorsque son état le permettra», a indiqué Christine Lebrasseur du SPVQ.

ARRESTATION

Quant au suspect, une vaste opération de recherches s'est entamée dans le secteur pour le retracer.
C'est finalement vers 10 h 30 que l'homme a été arrêté par les policiers, non loin de l'endroit où l'agression s'est produite, comme en témoignent les clichés des nombreux médias qui ont assisté à son interpellation.
«Le suspect a subi quelques blessures lors de l'arrestation», a indiqué la policière. Il aurait été mordu par le chien pisteur. Il a été transporté à l'hôpital pour soigner des blessures mineures avant d'être interrogé. Un vaste périmètre de sécurité a été érigé autour de la portion du sentier pédestre où l'agression a eu lieu.

APPEL À L'AIDE

Selon un témoin, la victime aurait vraisemblablement demandé de l'aide à un automobiliste qui était immobilisé à un feu de circulation sur l'avenue du Pont-Scott, tout juste avant le pont.
«Je traversais la rue et j'ai entendu crier, a expliqué Denis Paradis, qui réside dans un immeuble tout près. Elle était debout à côté du véhicule, la portière était ouverte. C'est pareil comme si elle se penchait pour dire au secours.»
«Elle pointait vers la promenade à droite, elle avait du sang dans la figure, sur le front et un peu sur les mains», a ajouté le témoin, selon qui la femme portait un pantalon noir moulant, «comme pour faire du jogging».
Selon lui, la victime semblait tout de même bien se porter après l'agression. Assise sur le trottoir en attendant l'ambulance, elle était accompagnée des automobilistes qui lui sont venus en aide.
- Avec la collaboration de Nicolas Saillant