mercredi, octobre 07, 2015

Partielles: Legault accuse Couillard de vouloir mêler les électeurs

http://www.lapresse.ca/actualites/politique/

Publié le 07 octobre 2015 à 09h28 | Mis à jour à 09h28
François Legault... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE)
PHOTO JACQUES BOISSINOT, LA PRESSE CANADIENNE

François Legault

ALEXANDRE ROBILLARD
La Presse Canadienne
Québec
Le premier ministre Philippe Couillard veut «mêler» les électeurs en déclenchant des élections partielles en pleine campagne fédérale, a déclaré mardi le chef caquiste François Legault.
Selon M. Legault, en agissant de la sorte, M. Couillard prouve qu'il est l'un des politiciens les plus cyniques que le Québec a connus depuis longtemps.
Le chef caquiste croit que le premier ministre aurait pu attendre après le scrutin fédéral du 19 octobre, puisque la loi lui donne un délai de six mois pour combler les sièges laissés vacants à l'Assemblée nationale.
Afin de ne pas contribuer à la confusion qui pourrait survenir avec les activités de la campagne fédérale, la Coalition avenir Québec (CAQ) limitera ses activités et attendra le scrutin du 19 octobre pour son affichage.
Rien n'a été annoncé officiellement par le gouvernement, mais le leader parlementaire de la CAQ, François Bonnardel, a affirmé que les libéraux ont déjà commencé l'affichage dans la circonscription montréalaise de Saint-Henri-Sainte-Anne.
M. Bonnardel s'est dit «fâché» par cette façon de procéder, avant même l'annonce officielle du scrutin.
Les départs récents de députés forcent la tenue d'élections partielles dans quatre circonscriptions québécoises.
Selon M. Legault, M. Couillard a pour objectif de profiter de la confusion liée au déclenchement des partielles pendant la campagne fédérale.
«Les Québécois vont être tout mêlés, a-t-il dit. Il va y avoir cinq pancartes de partis fédéraux, quatre pancartes de partis provinciaux et ils vont tout être mêlés, mais Philippe Couillard se dit: tant mieux si le monde est mêlé, j'aime ça quand le monde est mêlé. Quel cynisme de la part de Philippe Couillard.»