mercredi, octobre 07, 2015

L'armée syrienne et l'aviation russe lancent une offensive contre les rebelles

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/international/

Radio-Canada avec Agence France-Presse, Associated Press et Reuters
Des soldats de l'armée syrienne (archives)
Des soldats de l'armée syrienne (archives)  Photo :  George Ourfalian / Reuters

L'armée syrienne s'engage dans une vaste opération terrestre dans le centre du pays, avec l'appui de l'aviation russe, indiquent de multiples sources. Moscou confirme en outre que ses forces navales participent maintenant aux opérations.
Selon une source militaire de l'AFP, l'offensive au sol se déroule dans le nord de la province de Hama. Elle visera « les abords des villages de Latmine, l'ouest de Morek, pour pouvoir se diriger ensuite vers Kafr Zeita », a-t-elle indiqué.
Selon cette source, l'armée combat diverses forces d'opposition, dont des rebelles modérés et islamistes, ainsi que la branche d'Al-Qaïda en Syrie, le Front Al-Nosra. Le groupe armé État islamique (EI) n'est pas présent dans ce secteur.
« Dans ses dernières opérations, l'armée syrienne cherche à couper les parties sud d'Idleb des secteurs nord de Hama », précise cette source.
L'Observatoire syrien des droits humains (OSDH), basé à Londres, affirme pour sa part que l'offensive terrestre a commencé à l'aube sur quatre fronts, dans les provinces d'Idleb et de Hama.
Son directeur, Rami Abdurrahman, soutient que l'offensive donne lieu « aux combats les plus intenses depuis des mois ».
L'OSDH, qui entretient un réseau d'observateurs dans le pays, soutient que l'offensive est lancée depuis Morek, où passe une autoroute liant la capitale Damas à la plus importante ville du pays, Alep.
L'organisation recense 37 frappes aériennes en appui à l'offensive dans les provinces d'Idleb et de Hama.
Plus tôt dans la journée, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a affirmé que quatre croiseurs russes de la flottille de la mer Caspienne ont tiré 26 missiles de croisière sur 11 cibles de l'EI, qui ont toutes été atteintes.
C'est la première fois que Moscou affirme que ses forces navales lancent des salves en Syrie.
La Russie mène des frappes aériennes en Syrie depuis la semaine dernière. Selon le ministre Choïgou, 112 cibles ont été visées depuis. « L'intensité des frappes augmente », a-t-il précisé mercredi.