mardi, octobre 27, 2015

L'Alberta vers un déficit historique

http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/

Mise à jour le mardi 27 octobre 2015 à 7 h 45 HAE
Puits de pétrole
Révision des redevances pétrolières et gazières en Alberta.  Photo :  PC/Larry MacDougal

Le premier budget du gouvernement néo-démocrate de l'Alberta sera déposé mardi et comprendra un déficit record en raison de la chute des prix du pétrole et de la relance annoncée des dépenses d'investissements.
Un texte de Laurent PirotTwitterCourriel
À la fin du mois d'août, le ministre des Finances Joe Ceci a prévenu qu'il fallait s'attendre à un chiffre plus important encore que les 5,9 milliards de dollars indiqués dans les estimations publiées par la province. La semaine dernière, le ministre Ceci a annoncé que le retour à l'équilibre budgétaire prendrait un an de plus que prévu. Celui-ci est désormais prévu pour l'année 2019-2020.
Le baril de pétrole brut américain se vend en moyenne 51 $US depuis le début de l'année financière alors que son prix moyen était de 80 $US au cours de l'exercice précédent. Cette chute a eu un effet dévastateur sur les finances provinciales. Les revenus liés à l'exploitation du pétrole et des autres ressources non renouvelables pourraient baisser de plus de 5 milliards de dollars cette année.
Le premier budget du gouvernement de Rachel Notley devrait également ajouter à ces pertes de revenus les dépenses supplémentaires pour construire des infrastructures. Les néo-démocrates y voient le moyen de relancer l'activité, car le ralentissement économique ne se limite plus au secteur de l'énergie. « Il y aura évidemment beaucoup de chantiers », a confirmé Joe Ceci lundi.Celui-ci avait sorti les chaussures de travail de son père, un ancien entrepreneur de construction, en prévision du budget de mardi.
« Quand les temps sont difficiles, il faut faire des déficits »— Joe Ceci, ministre des Finances, Alberta

Rachel Notley a laissé entendre que le gouvernement voulait financer des projets de construction susceptibles de démarrer rapidement. Lundi, la ministre de l'Environnment Shannon Phillips a annoncé l'octroi de près de 450 millions pour des travaux le long des rivières destinées à protéger Calgary des inondations.
Pour sa part, la Ville d'Edmonton a préparé une liste de chantiers qui ne demandent qu'une subvention pour commencer. « Nous avons largement assez de travail pour aider la province », a expliqué Brain Latte, responsable de la planification stratégique de la ville. 
Le Wildrose, l'opposition officielle albertaine, s'alarme de l'ampleur attendue du déficit. « Ce sera un record, dans le mauvais sens », a accusé le chef Brian Jean à l'assemblée lundi.
Le débat du budget commencera mardi et se poursuivra pendant plusieurs semaines. Le gouvernement a promis de protéger la santé et l'éducation. Des compressions pourraient toutefois toucher d'autres secteurs.
Le budget albertain est habituellement déposé au printemps. Le gouvernement conservateur a toutefois choisi de demander la dissolution de la Chambre et d'envoyer les citoyens aux urnes avant de déposer un budget. Pour leur part, les néo-démocrates élus le 5 mai ont choisi d'attendre quelques mois avant de présenter leur premier budget.