mercredi, octobre 21, 2015

La victoire de Justin Trudeau soulève des questions sur le projet Énergie Est

http://ici.radio-canada.ca/regions/atlantique/

 Mise à jour le mercredi 21 octobre 2015 à 7 h 21 HAE  Radio-Canada avec CBC
Justin Trudeau
Justin Trudeau  Photo :  PC/Sean Kilpatrick

Les partisans de l'oléoduc Énergie Est au Nouveau-Brunswick se demandent comment la victoire électorale de Justin Trudeau va influencer l'avenir du projet.
L'oléoduc proposé par l'entreprise TransCanada doit transporter du pétrole de l'Ouest canadien jusqu'à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.
Dans sa plateforme électorale, le Parti libéral parle de revoir le processus d'études d'impact environnemental. Les libéraux entendent aussi « moderniser » l'Office national de l'énergie. Il n'est pas clair si ces changements vont entraîner des conséquences ou non sur le projet de TransCanada.
Lors d'une entrevue accordée à CBC à Fredericton le 20 juillet, Justin Trudeau a affirmé qu'il établirait un équilibre entre les emplois et l'environnement lorsqu'il serait question d'Énergie Est. Il a reconnu que le pays a besoin d'emplois et doit fortifier son économie, mais non au détriment des prochaines générations.
Durant la campagne électorale, à Saint-Jean, les conservateurs ont tenté d'exploiter le manque de précision de M. Trudeau. De passage dans la raffinerie Irving, le chef conservateur Stephen Harper avait réitéré son appui au projet. De plus, son candidat Rodney Weston avait déclaré le 2 octobre que le parti était très clair à ce sujet, « pas comme les autres chefs », a-t-il souligné.
Irving
La raffinerie Irving à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick  Photo :  ICI Radio-Canada

Le libéral Wayne Long, qui vient d'être élu à Saint-Jean, réaffirme qu'il appuie personnellement le projet. Selon lui, le Parti libéral cherche seulement à s'assurer que tout le processus soit juste.
Le directeur général de la Chambre de commerce de Saint-Jean, David Duplisea, n'exprime pour sa part aucune inquiétude. Il dit avoir hâte de travailler avec le nouveau gouvernement libéral pour faire avancer le projet.
David Duplisea souligne que la Chambre de commerce du Canada a adopté en fin de semaine une résolution qui propose que le gouvernement fédéral crée des conditions favorables à la réalisation du projet d'oléoduc parce que ce dernier entraînera des retombées considérables pour tout le pays. La résolution a été proposée par des délégués de Saint-Jean et du Québec.