mercredi, octobre 28, 2015

Jour 1 du procès de Stéphanie Trudeau: «Matricule 728» regarde les vidéos sans broncher

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par Jacques Thériault pour CogecoNouvelles le mardi 27 octobre 2015 à 20h09. Modifié par Charles Payette le mercredi 28 octobre 2015
Jour 1 du procès de Stéphanie Trudeau: «Matricule 728» regarde les vidéos sans broncher
youtube
MONTRÉAL - Le procès pour voies de fait de la policière Stéphanie Trudeau, connue sous le nom de Matricule 728, s'est ouvert, mardi à Montréal, avec 1 heure 30 de retard, en raison des manifestations des fonctionnaires.

Le procès devrait durer cinq jours, mais ne reprendra que vendredi.
On en parle en ondes :
Pendant un peu plus d'une heure, des manifestants ont ainsi bloqué, mardi matin, les accès à l'édifice situé dans le Vieux-Montréal.
Me Jean-Pierre Rancourt qui représente l'ex-policière de 43 ans a déposé une requête en arrêt des procédures. Selon lui, l'accusation de voie de fait de sa cliente résulte d'une entente entre la Couronne et les personnes appréhendées.
Le juge a décidé d'entendre la preuve avant de trancher.
Cinq vidéos
La Couronne a donc commencé à étaler sa preuve. On a présenté des vidéos réalisées par des gens qui ont été témoins de l'arrestation musclée à laquelle a procédé le matricule 728, le 2 octobre 2012, sur l'avenue Papineau, à Montréal.

Stéphanie Trudeau, qui est accusée de voies de fait simple, a suivi le déroulement des procédures sans broncher.