mercredi, septembre 23, 2015

Mort de Doris Hallé-Tremblay: la thèse criminelle écartée

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-affaires-criminelles/faits-divers/

Publié le 23 septembre 2015 à 08h16 | Mis à jour à 08h16
Doris Hallé-Tremblay... (Photo fournie par la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent)
Doris Hallé-Tremblay
PHOTO FOURNIE PAR LA RÉGIE INTERMUNICIPALE
DE POLICE RICHELIEU-SAINT-LAURENT

DANIEL RENAUD
La Presse
Les policiers de la Régie de police Richelieu-Saint-Laurent, qui enquêtent sur la mort de Doris Hallé-Tremblay, cette dame disparue dont le corps et le véhicule incendié ont été découverts hier à Calixa-Lavallée, près de Verchères, écartent la thèse criminelle, a appris La Presse de sources sûres.
Le corps et la voiture incendiée de Doris... (PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPÉCIALE) - image 1.0
Le corps et la voiture incendiée de Doris Hallé-Tremblay retrouvés hier à Calixa-Lavallée.
PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPÉCIALE
La femme de 71 ans, qui était portée disparue depuis le six septembre, avait des problèmes cognitifs et se serait retrouvée à cet endroit après avoir été désorientée.
On ignore les causes exactes du décès de la femme dont le corps reposait à proximité du véhicule. Une autopsie sera pratiquée ce matin. La police s'explique mal également les causes de l'incendie qui a ravagé la voiture, mais exclut l'hypothèse qu'un suspect ait ainsi voulu effacer les traces de son crime. La thèse du suicide serait également écartée par les enquêteurs.
Hier, les policiers de l'identité judiciaire ont passé plusieurs heures sur le chemin des Bois-Blancs, un cul-de-sac où habitent une trentaine de personnes, et où le véhicule et le corps ont été retrouvés.
La femme de Sainte-Julie avait quitté son domicile le matin du six septembre et avait ensuite été vue pour la dernière fois à l'épicerie. Sa disparition a été rapidement signalée par la suite, et des recherches avaient été menées à Verchères, Saint-Marc-sur-Richelieu, Calixa-Lavallée, et même dans la rivière Richelieu, après que les enquêteurs eurent analysé les données de géolocalisation de sa voiture.

À DÉCOUVRIR SUR LAPRESSE.CA