lundi, septembre 14, 2015

Le chef d'Al-Qaïda appelle à des attentats en Occident

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/

Mise à jour le dimanche 13 septembre 2015 à 10 h 20 HAE   Reuters
Le chef d'Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri (archives)
Le chef d'Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri (archives) 
Photo :  AFP/SITE INTELLIGENCE GROUP

Le chef d'Al-Qaïda, Ayman Al-Zawahiri, appelle les jeunes musulmans des États-Unis et d'autres pays occidentaux à mener des attentats dans ces pays, dans un message audio enregistré qui a été diffusé dimanche sur Internet.
« J'appelle tous les musulmans qui peuvent nuire aux pays de la coalition des croisés à ne pas hésiter », déclare Zaouahiri, en faisant référence aux États occidentaux.
« Nous devons désormais travailler à porter la guerre au coeur des maisons et des villes de l'Occident croisé et en particulier de l'Amérique », ajoute-t-il.
Ayman Al-Zawahiri suggère aux jeunes musulmans vivant en Occident de suivre l'exemple des frères Tsarnaev et Kouachi, auteurs respectivement de l'attentat contre le marathon de Boston et de celui contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris.
On ignore quand ce message a été enregistré, mais les allusions à un mollah Omar (chef des taliban) encore en vie laissent penser qu'il remonte à au moins deux mois. La mort du numéro un des taliban afghans a été annoncée fin juillet par le gouvernement de Kaboul.
Ayman Al-Zawahiri réitère sa position concernant le groupe djihadiste État islamique (EI), déjà énoncée dans un enregistrement diffusé mercredi, à savoir que ce groupe est illégitime, mais qu'il est prêt à faire cause commune avec lui pour combattre les Occidentaux et autres éléments hostiles, en Irak et en Syrie.
L'ancien médecin égyptien appelle à l'unité entre factions combattantes en Syrie et en Irak, où la coalition internationale sous conduite américaine bombarde les positions des insurgés islamistes. Il reconnaît cependant que l'unité sera un but difficile à atteindre. Pour régler les contentieux, il préconise la mise sur pied d'un tribunal indépendant s'appuyant sur la charia (loi coranique).