lundi, septembre 07, 2015

Le Bloc en conseil général lundi: 2e étape de la campagne, selon Gilles Duceppe

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le dimanche 06 septembre 2015 à 17h11.
Le Bloc en conseil général lundi: 2e étape de la campagne, selon Gilles Duceppe
MONTRÉAL — Le Bloc québécois tiendra lundi un conseil général qui lancera la deuxième étape de sa campagne électorale.
Écoutez le reportage :
 
 
 
00:00
 
00:00
 
 
 
 
 
 
Le chef Gilles Duceppe explique que le «plan de match» que son parti s'est fixé avant même le déclenchement des élections par le premier ministre Stephen Harper est respecté. Il précise que le Bloc avait prévu donner un second souffle à sa campagne dès la Fête du travail. Il ne s'en fait pas avec les sondages qui donnent moins de 20 pour cent des intentions de vote à son parti au Québec

«Il reste encore plus de temps pour cette campagne que lors d'une campagne normale», a-t-il fait remarquer.

Le conseil général permettra d'adopter la plate-forme électorale de la formation, et le chef entend l'expliquer en détail avant les prochains débats avec ses adversaires. Il prononcera une allocution aux militants en milieu d'après-midi.

Gilles Duceppe souligne par ailleurs que les affiches présentant les candidats apparaîtront dès cette semaine dans toutes les circonscriptions. «Pendant que nos adversaires étaient sur les poteaux, nous on était sur le terrain», a-t-il affirmé.

Le conseil général se déroulera dans une école montréalaise. M. Duceppe s'adressera aux militants bloquistes et à l'électorat au cours d'une allocution, en milieu d'après-midi. Il se rendra ensuite à l'ouverture de son local électoral dans la circonscription de Laurier—Sainte-Marie, en début de soirée.

Le Bloc québécois assure avoir des candidats dans les 78 circonscriptions fédérales au Québec même si son site Internet n'en présentait que 77, dimanche matin. Seule manquait à l'appel la candidate du parti dans Mégantic-L'Érable, VirJiny Provost, dont une réponse à une question sur ce qu'elle apporterait pour survivre à une attaque nucléaire avait plongé le Bloc dans un certain embarras. La courte biographie de la controversée candidate est apparue sur le site Internet en fin d'après-midi.

Au Bloc, on a expliqué qu'il n'y avait là aucune matière à malice: le parti attendait de recevoir la biographie de la candidate avant de mettre le texte en ligne.