vendredi, septembre 18, 2015

Débat à saveur économique et ... cacophonique

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par Danielle Arsenault pour CogecoNouvelles le jeudi 17 septembre 2015 à 23h58.
Débat à saveur économique et ... cacophonique
La Presse Canadienne
OTTAWA - C'est dans un concert parfois cacophonique que trois des chefs en campagne fédérale se sont affrontés, jeudi soir, dans un débat à Calgary.
Coincés dans une course serrée à trois, le conservateur Stephen Harper, le néo-démocrate Thomas Mulcair et le libéral Justin Trudeau ont cherché à se différencier dans ce débat entièrement consacré à l'économie.

Les échanges ont donné lieu à quelques étincelles; M. Mulcair accusant M. Harper de nier la réalité ou M. Harper reprochant à ses deux rivaux de toujours vouloir dépenser davantage.

Les trois chefs se sont même écartés du thème imposé pour parler de la crise des réfugiés.

Stephen Harper a accusé ses deux adversaires de vouloir ouvrir largement les frontières du pays pour permettre l'entrée de centaines de milliers de personnes sans document et sans vérification sécuritaire.Cette déclaration lui a attiré des protestations de Justin Trudeau qui l'a accusé de miser sur les peurs des gens.

Pendant que les trois hommes échangeaient, la chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, s'en remettait à «Twitter» pour participer au débat. Le numéro un du Bloc québécois, Gilles Duceppe, n'avait pas lui non plus été invité à cette joute oratoire organisée par le journal «The Globe and Mail».