dimanche, août 30, 2015

Une Autochtone canadienne devient Madame Univers

http://ici.radio-canada.ca/regions/ontario/

Mise à jour le dimanche 30 août 2015 à 16 h 50 HAE
Ashley Callingbull lors de son couronnement à Minsk en Biélorussie
Ashley Callingbull lors de son couronnement à Minsk en Biélorussie 
Photo :  Madame Univers 2015

Pour la première fois, une femme des Premières Nations a gagné le concours de beauté Madame Univers, une compétition internationale réservée aux femmes mariées.
L'Albertaine Ashley Callingbull, qui réside en Ontario sur le territoire des Six Nations depuis trois ans, a remporté le prix samedi soir à Minsk, en Biélorussie.
L'actrice et mannequin de 25 ans, connue pour son rôle dans la série télévisée Blackstone, a atterri à l'aéroport Pearson de Toronto dimanche.
« Je viens de faire la preuve que peu importe d'où l'on vient, on peut accomplir tout ce qu'on veut. »— Ashley Callingbull

En entrevue, elle s'est dite heureuse d'avoir reçu plusieurs messages de soutien des communautés autochtones de tout le pays.
« Je suis en train de briser des stéréotypes puisqu'aucune femme autochtone n'a jamais fait ça et qu'il y a un stéréotype selon lequel on ne peut pas se rendre aussi loin », a-t-elle déclaré.
Elle est aussi la première Canadienne à remporter ce titre.
Le concours de beauté Madame Univers ne doit pas être confondu avec la compétition Miss Univers, organisée par Donald Trump aux États-Unis, et la compétition Miss Monde, d'origine britannique.
Violence familiale
Le thème de la compétition Madame Univers cette année était la violence familiale et le sort des enfants.
Il s'agit de problèmes qui touchent de près l'actrice issue de la communauté crie d'Enoch, en Alberta. Durant la compétition, Ashley Callingbull a parlé de son enfance difficile marquée par la violence, les agressions sexuelles et la pauvreté. Elle espère maintenant devenir une source d'inspiration pour les jeunes autochtones grâce à ses réalisations.
Ashley Callingbull est aussi connue sous le nom d'Ashley Burnham, le nom de son mari. Elle utilise aujourd'hui les deux noms de famille.