dimanche, août 16, 2015

PKP et Julie Snyder officialisent leur union en grande pompe à Québec

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le samedi 15 août 2015 à 21h28. Modifié par 98,5 Sports à 21h39.
PKP et Julie Snyder officialisent leur union en grande pompe à Québec
Julie Synder et Pierre Karl Péladeau/PC/Jacques Boissinot
QUÉBEC - La future mariée s'est fait attendre, mais le couple le plus médiatisé au Québec a franchi le grand pas samedi vers 19h45 à la chapelle laïque du Musée de l'Amérique francophone à Québec.
L'animatrice et productrice Julie Snyder est arrivée avec 75 minutes de retard à bord d'un véhicule électrique blanc conduit par l'ex-ministre de l'Environnement Daniel Breton pour rejoindre son promis, le baron de la presse et chef du Parti québécois Pierre Karl Péladeau.
Vêtue d'une robe couleur crème signée Jean-Paul Gaultier, la «démone» a mis son retard sur le compte de ses fans qui se pressaient contre le cortège entre l'hôtel et le musée.

«Il y avait beaucoup de gens et je trouvais que la moindre des choses pour les gens qui avaient attendu ma sortie de l'hôtel et qui étaient là tout au long du parcours, c'est que je puisse faire quelques petites photos avec eux et les saluer», a-t-elle expliqué à son arrivée.

Plusieurs centaines de badauds entassés sur les trottoirs autour de la côte de la Fabrique ont accueilli la populaire animatrice en scandant «Julie! Julie! Julie!».

Au moment de se rendre dans la chapelle, Mme Snyder, qui tenait sa fille Romy par la main, a avoué se sentir «immensément émotive».

Elle n'était pas la seule dans cet état. Même après 14 ans de vie de couple, son futur mari admettait lui aussi avant la cérémonie qu'il se sentait fébrile.

«J'ai mal dormi, j'avoue que je suis très nerveux. C'est pire que ma première question à l'Assemblée nationale», a lâché M. Péladeau.

Arrivée au guidon d'un vélo tandem avec son fils Thomas, un fleurdelisé flottant au vent, le chef péquiste et actionnaire de contrôle de l'empire Québecor s'est abstenu de toute déclaration politique.

«Écoutez, on ne fera pas de politique aujourd'hui sinon pour saluer la fête des Acadiens et des Acadiennes», a-t-il dit.

Plus de 400 invités étaient conviés pour célébrer l'événement «people» de l'année, avec un chapelet de vedettes de la chanson et du petit écran — Michel Barrette, Guylaine Tremblay, Michel Rivard — de même que nombreux élus du Parti québécois.

Le chef du Bloc québécois Gilles Duceppe a fait une pause dans la campagne électorale fédérale pour assister à la noce avec son épouse Yolande, aux côtés des ex-premiers ministres Pauline Marois, Bernard Landry et leurs conjoints.

M. Duceppe n'a pas voulu spéculer sur l'interprétation politique à donner au mariage Péladeau-Snyder.

«Je ne suis pas venu pour ça, je suis venu ici par amitié», a-t-il dit.

M. Landry n'a pas été aussi discret. Il a qualifié l'union de «symbole puissant» pour la souveraineté nationale.

«Elle-même (Julie Snyder) est une grande entrepreneure qui a réussi parfaitement et lui aussi. Et l'amour les réunit. Il y a un beau symbole là-dedans: l'avenir du Québec n'est ni à droite ni à gauche, il est en avant, dans la concertation», a-t-il soulevé.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, en était à la célébration de son septième mariage civil. Son vis-à-vis de Montréal, Denis Coderre, s'était aussi déplacé pour l'occasion.

«Je connais Julie Snyder, je connais PKP, ils m'ont invité pour le mariage et ça me fait plaisir d'y être. Et je suis venu voir comment mon ami Régis va se comporter comme célébrant, j'en ai fait trois à l'hôtel de ville tantôt», a lancé le maire de la métropole.

Le showbiz québécois était à l'honneur avec des prestations de Marie-Mai, Jean-Pierre Ferland et Éric Lapointe. Claude Gauthier et Paul Piché étaient aussi de la partie.

Jean-Pierre Ferland, qui a chanté «Un peu plus loin», avait ce conseil à prodiguer aux nouveaux mariés.

«Qu'ils ne se divorcent pas trop vite», a lancé le chanteur en riant.

Avant la soirée «glamour», les invités ont pris un repas végétarien, avec des mets québécois, thaïlandais et amérindiens. Une attention particulière a été apportée à l'achat de produits exclusivement québécois.

La star québécoise Céline Dion, qui prépare un retour sur les planches à Las Vegas et dont le mari, René Angélil, est souffrant, n'a pu faire le voyage à Québec. Elle a néanmoins fait parvenir un message vidéo aux mariés pour présenter le tour de chant de Romy, la fille du couple Péladeau-Snyder.