lundi, août 24, 2015

Combat contre le cancer «René veut mourir dans mes bras» - Céline

http://tvanouvelles.ca/lcn/artsetspectacles/general/archives/

Première publication 24 août 2015 à 08h12 
Mise à jour : 24 août 2015 à 09h01

TVA Nouvelles
En pause complète depuis un an afin d'épauler René dans son combat contre le cancer, Céline Dion, qui remonte sur scène jeudi à Las Vegas, a accordé une entrevue poignante concernant la santé de son mari adoré.

La star raconte de façon émouvante que c'est René qui a insisté pour qu'elle retourne à la chanson. «Je ne voulais pas être ici [au Caesars Palace] au départ. Je n'en ai pas besoin. Ne me comprenez pas mal, j'aime chanter pour les gens, mais j'ai des priorités», a précisé Céline au USA Today.

Chagrin

«René m'a vraiment fait un cadeau», poursuit-elle. «Tout mon chagrin, c'était durant la dernière année. Je pense que je compose bien avec la situation. Quand ça va me frapper, ça va me frapper. Mais mon plus gros travail, c'est de dire à mon mari que nos sommes corrects, que je vais prendre soin de nos enfants. Tu nous regarderas d'ailleurs», a ajouté Céline au quotidien américain.
René-Charles, 14 ans, est rapidement «devenu l'homme de ma vie» souffle la chanteuse précisant que l'adolescent trouve difficile de voir son père malade. Quant aux jumeaux Nelson et Eddy, qui fêteront leur 5e anniversaire cet automne, ils «ne connaissent pas leur père autrement». Céline leur dit: “«Allez allons nourrir papa et ils viennent avec moi”», écrit le USA Today sur son site web. René est alimenté à l'aide d'un tube.

René Angélil, 73 ans, se bat contre une récidive du cancer. Il a même demandé à Aldo Giampaolo de s'occuper de la carrière de Céline afin de pouvoir consacrer toutes ses forces à lutter contre la maladie et se soumettre aux traitements.

Combien de temps?

«Nous avons demandé aux médecins à plusieurs reprises combien de temps il reste à René. Trois semaines? Trois mois? René veut savoir», a précisé Céline. «Ils ont dit qu'ils ne savent pas», soutient le USA Today.

Les derniers mois ont été ponctués de discussions profondes entre la diva québécoise et «le seul chum qu'elle a jamais eu», se plait-elle à appeler René. Céline se montre forte, mais parfois «René a besoin de quelque chose de plus tendre, plus que seulement me montrer positive».

«Je lui dit: “Tu as peur. Je comprends. Parle-moi.”» Céline fait une pause rapporte le USA Today, on l'imagine très émue. «Et René dit: “Je veux mourir dans tes bras”. Okay, je vais être là. Tu mourras dans mes bras», le rassure Céline.