samedi, août 22, 2015

Attaque dans un TGV: le suspect serait de la mouvance islamiste radicale

http://www.985fm.ca/international/nouvelles/l

Publié par Associated Press le samedi 22 août 2015 à 07h26. Modifié par Léandre Drolet à 08h01.
Attaque dans un TGV: le suspect serait de la mouvance islamiste radicale
PARIS - Si son identité est confirmée, l'homme armé qui a blessé trois personnes vendredi soir dans un train à grande vitesse faisant le trajet Amsterdam-Paris, serait d'origine marocaine et appartiendrait à la mouvance islamiste radicale.
Le ministre français de l`Intérieur, Bernard Cazeneuve.
 
 
 
00:00
 
00:00
 
 
 
 
 
 
C'est ce qu'a déclaré samedi, en conférence de presse, le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Le ministre a précisé que le suspect, âgé de 26 ans, est en garde à vue et sera interrogé afin d'établir la traçabilité de son parcours et de ses déplacements.

M. Cazeneuve a indiqué que l'individu, dont le nom serait Sliman Hamzi, a vécu en Espagne en 2014 et en Belgique en 2015.

Les autorités espagnoles avaient d'ailleurs prévenu la France que cet homme faisait partie de la mouvance islamiste radicale. Il était fiché en France.

Le ministre a révélé que l'individu a été arrêté en possession notamment d'un fusil d'assaut Kalachnikov et de neuf chargeurs garnis.

Sur le déroulement des faits, Bernard Cazeneuve a indiqué que c'est un voyageur français à bord du train qui s'est trouvé le premier face à l'individu qui portait son fusil d'assaut en bandouilière. Il a tenté de le maitriser avant que l'homme ne tire plusieurs coups de feu.

Deux passagers américains, des militaires en civil, sont alors intervenus et sont parvenus à l'immobiliser au sol et à écarter son armement.

L'un des deux Américains a été blessé par un coup de couteau, et deux passagers ont été atteints par balle. Leur vie n'est pas en danger.

Le train a été arrêté à Arras, à environ 185 kilomètres au nord de Paris, et le suspect a été appréhendé.

Le président François Hollande a communiqué avec les trois hommes qui ont maitrisé l'individu pour leur exprimer la reconnaissance de la France.