vendredi, juillet 03, 2015

BP accepte de payer 18,7 milliards pour la marée noire du golfe du Mexique

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/

 Mise à jour le jeudi 2 juillet 2015 à 11 h 26 HAE  La Presse Canadienne
L'incendie de la plateforme DeepWater Horizon de BP dans le golfe du Mexique
L'incendie de la plateforme DeepWater Horizon de BP
dans le golfe du Mexique en 2010.
  Photo :  PC/Gerald Herbert

La pétrolière BP et les cinq États américains sur le golfe du Mexique ont annoncé jeudi une importante entente de règlement, qui conclut des années de bataille judiciaire à la suite du déversement de pétrole de 2010.
Environ 18,7 milliards de dollars américains serviront à payer les sanctions prévues par la loi sur la protection de l'eau, à dédommager les plaignants pour les dommages infligés aux ressources naturelles et à réparer les torts économiques portés aux gouvernements de la Floride, l'Alabama, le Mississippi, la Louisiane et le Texas.
S'il est approuvé par la cour, il s'agirait du règlement le plus important de l'histoire des États-Unis impliquant un seule défendant, a déclaré la procureure générale, Loretta Lynch. Il apporterait des « bénéfices durables » à la région en plus de réparer les torts causés à l'économie, aux pêcheries, aux terres humides et à la faune sauvage.
L'annonce du règlement survient alors qu'un juge fédéral se préparait à rendre une décision sur le montant que devait BP en vertu de la loi américaine sur la protection de l'eau, le « Clean Water Act ».
Plus de trois millions de barils de pétrole se sont déversés dans le golfe en 2010. Des états étaient également en procédures individuelles contre BP.
D'après le président de la compagnie, Carl-Henric Svanberg, le règlement reflète l'engagement de la société BP à restaurer l'environnement et l'économie du golfe du Mexique.
Il a ajouté qu'il permettait aussi à la compagnie d'aller de l'avant après cet incident, qui laisse une marque indélébile sur son parcours.
« Cela résout les derniers risques d'ordre juridique de la compagnie, clarifie les coûts et offre à toutes les parties la certitude d'être payées », a indiqué M. Svanberg.