vendredi, juin 05, 2015

Nigeria: Une explosion dans un marché du nord fait 31 morts et 38 blessés

http://www.985fm.ca/international/nouvelles/

Publié par Associated Press le vendredi 05 juin 2015 à 07h41. Modifié par Charles Payette à 08h08.
Nigeria: Une explosion dans un marché du nord fait 31 morts et 38 blessés
Freedigitalphotos.net
YOLA, Nigéria - Une explosion dans le marché principal d'une ville du nord du Nigeria a fait 31 morts et 38 blessés, vendredi, selon l'Agence nationale de gestion des urgences du pays. Tout porte à croire qu'il pourrait s'agir d'une nouvelle attaque du groupe extrémiste Boko Haram.
Les blessés de l'attentat de Yola, dont plusieurs sont dans un état grave, ont été transportés dans les hôpitaux de la ville, qui étaient déjà bondés de réfugiés, selon le porte-parole de l'agence Sa'ad Bello.

L'explosion a retenti lorsque les marchands commençaient à fermer leurs kiosques, alors que les derniers clients s'affairaient à faire leurs achats de dernière minute.

Ayuba Dan Mallam, un vendeur de pain, a dit peu après l'incident avoir vu du «sang répandu partout».

Le gouvernement régional a imputé la responsabilité de l'attaque au groupe islamiste Boko Haram, qui sévit au nord du pays depuis six ans.

Il s'agit du premier attentat du genre à Yola, qui a vu sa population doubler avec l'arrivée de quelque 300 000 réfugiés d'autres villes qui ont été à l'épicentre du conflit. L'insurrection de Boko Haram a fait jusqu'à maintenant près de 13 000 morts et a forcé 1,5 million de Nigérians à fuir leur domicile.

Deux heures plus tard, une voiture piégée à un poste de contrôle près de Maiduguri a causé la mort de huit soldats. Maiduguri, qui est la plus grande ville du nord du pays, est située à environ 410 kilomètres au nord de Yola.

Après des mois d'accalmie, les attaques des extrémistes se sont multipliées dans les dernières semaines. Depuis la cérémonie d'investiture du nouveau président Muhammadu Buhari, le 29 mai dernier, des attentats sont perpétrés quotidiennement. Plus de 60 personnes ont perdu la vie depuis le début de la semaine.

M. Buhari avait annoncé lors de sa cérémonie que le centre de commande de l'armée d'Abuja, au centre, déménagerait à Maiduguri.