mardi, juin 30, 2015

L'assurance médicaments coûtera plus cher au Québec

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/

Mise à jour le lundi 29 juin 2015 à 14 h 37 HAE
Des pharmaciens au travail
Des pharmaciens au travail  Photo :  Radio-Canada/Tamara Altéresco

Le gouvernement Couillard augmente la participation financière des Québécois au régime public d'assurance médicaments à compter du 1er juillet prochain.
La prime annuelle et la contribution en pharmacie lors de l'achat de médicaments seront relevées pour les personnes de 18 à 64 ans et pour les aînés recevant un supplément de revenu garanti (SRG) de 93 % et moins.
La prime annuelle maximale, qui est payée à Revenu Québec lors de la production de la déclaration de revenus, passera de 611 $ à 640 $ par année.
La franchise mensuelle à payer en pharmacie passera quant à elle de 16,65 $ à 18 $, pendant que la coassurance représentera désormais 34 % du coût de l'ordonnance comparativement à 32,5 % auparavant.
La contribution mensuelle maximale passera également de 83,83 $ à 85,75 $ pour les 18 à 64 ans et de 51,16 $ à 51,83 $ pour les 65 ans et plus qui reçoivent un SRG de moins de 93 %.
L'augmentation du coût des nouveaux médicaments pour traiter l'hépatite C, notamment, de même que l'augmentation du nombre de participants et de leur consommation de médicaments expliquent ces hausses de tarifs, selon le communiqué du gouvernement.
Environ un million de personnes couvertes par le régime public d'assurance médicaments - 27 % des assurés - bénéficient de la gratuité complète. De plus, 500 000 personnes à faible revenu ne paient aucune prime annuelle.
Le régime public d'assurance médicaments québécois garantit à tous un accès aux médicaments requis par leur état de santé. Le Québec est la seule province canadienne où toute la population est obligatoirement couverte par un régime d'assurance médicaments.