jeudi, juin 25, 2015

La mairesse de Longueuil menacée de mort

http://www.journaldemontreal.com/

MISE à JOUR 
QMI_QMI_1212051337_001La police renforce la sécurité autour de la mairesse Caroline St-Hilaire depuis que celle-ci a reçu des menaces de mort.

Le Service de police de Longueuil prend au sérieux les menaces reçues par la mairesse suite à l’une de ses prises de position sur l’utilisation de l’anglais au conseil municipal, selon ce que rapporte Radio-Canada.
«On a été mis au courant de la situation hier et on fait les vérifications nécessaires», a indiqué Mark David, de la police de Longueuil.

La mairesse a notamment critiqué, mardi, le comportement du conseiller Robert Myles qui tient à s’exprimer dans les deux langues et traduire systématiquement ses déclarations pour la minorité anglophone.

«C'est pourtant simplement une question de bon sens et de respect : 96% de la population de Longueuil comprend le français, il n'a donc pas besoin de traduire systématiquement tous ses propos en anglais, chaque fois qu'il prend la parole, sous prétexte qu'il veut être compris par l'ensemble de la population. Nous sommes au Québec et les délibérations au conseil de ville DOIVENT se dérouler en français», a-t-elle publié mardi sur sa page Facebook. 

Le commentaire a suscité nombreuses réactions. Si certains appuyaient sa position, d’autres ont diffusé des propos haineux, menaçant même sa vie.

«Faux debarasser de toi alors!» écrit une internaute.

«Goudron et de plume le maire de Longueuil! Cette femme est un fasciste et doit être traitée exactement le même que Benito Mussolini. Il a été suspendu à un crochet de la viande!», écrit un autre.