jeudi, juin 25, 2015

Crise grecque : vers une nouvelle impasse ?



http://www.lepoint.fr/economie/

e Point - Publié le  

Une énième réunion des ministres des Finances de la zone euro risque de tourner court, jeudi, alors qu'Athènes refuse les réformes qui lui sont proposées.

Un nouvel Eurogroupe, réunion des ministres des Finances de la zone euro, devait se réunir jeudi à 13 heures à Bruxelles, après une brève réunion infructueuse mercredi à 19 heures.

Un nouvel Eurogroupe, réunion des ministres des Finances de la zone euro, devait se réunir jeudi à 13 heures à Bruxelles, après une brève réunion infructueuse mercredi à 19 heures.

La Grèce et ses créanciers n'ont toujours pas trouvé d'accord jeudi matin et vont présenter des documents séparés avec leur propre position lors d'une nouvelle réunion dans la journée des ministres des Finances de la zone euro, a-t-on appris de sources européenne et grecque.
"Il y a une série de documents sur lesquels les institutions (créanciers, NDLR) se sont mis d'accord à l'unanimité. Ils vont être transmis aux ministres des Finances de la zone euro et peuvent être la base d'un accord", a indiqué une source européenne proche des discussions. Dans le même temps, "la partie grecque reste sur ses propositions et va les soumettre lors de l'Eurogroupe", qui doit débuter vers 13 h 30 à Bruxelles, a assuré une source grecque.
Contexte. Les créanciers d'Athènes lui demandent d'atteindre un excédent primaire (avant remboursement des intérêts de sa dette) de 1 % de son PIB en 2015 contre 3 % précédemment, puis 2 % en 2016, 3 % en 2017 et 3,5 % en 2018 contre 4,5 % chaque année auparavant. Le problème est de savoir par quelles mesures y parvenir.
Consultez notre dossier : La tragédie grecque