vendredi, mai 29, 2015

Les employés fédéraux devront fournir leurs empreintes digitales

http://www.journaldemontreal.com/

Délais pour trouver les criminels
PHOTO LE JOURNAL DE MONTRÉAL, BEN PELOSSE

MISE à JOUR 
Les employés fédéraux devront fournir leurs empreintes digitales pour que le gouvernement vérifie leurs antécédents judiciaires, d’ici juillet.
Ottawa, qui avait déjà annoncé vouloir resserrer les normes de sécurité et la surveillance autour de ses employés en mars dernier, entend ainsi passer à l’action dès cet été, rapporte La Presse vendredi.
Parmi les mesures prévues, le gouvernement souhaite mieux coordonner la sécurité entre les ministères et organismes fédéraux et avoir recours plus souvent à des tests de détecteurs de mensonges pour les employés à haute fonction.
Le Conseil du Trésor avait également mentionné, en mars, vouloir effectuer des enquêtes de crédit pour certains fonctionnaires.
La Gendarmerie Royale du Canada (GRC), chargée de la vérification des antécédents, estime que la prise d’empreintes permettra d’éviter plus facilement les erreurs que les vérifications par nom, explique-t-elle dans le quotidien. Le corps policier assure d’ailleurs qu’il ne créera pas de base de données avec ces informations, mais les détruira dès que la vérification sera terminée.
Ces nouvelles directives avaient soulevé des inquiétudes de la part des syndicats qui estimaient, en mars, que ces mesures pouvaient violer la vie privée de leurs membres. Le commissaire à la protection de la vie privée avait lui aussi exprimé des préoccupations.