lundi, mai 18, 2015

Au Québec, aujourd'hui nous honorons les Patriotes. Au Canada, la monarchie!



http://www.journaldemontreal.com/

Patriotes

Gilles Duceppe
Chaque lundi précédant le 25 mai, les Québécois honorent les Patriotes, alors que les Canadiens honorent la reine Victoria.
Pourtant, ce n’est pas qu’au Bas-Canada (le Québec d’alors) qu’il y avait des Patriotes. Il y en avait aussi au Haut-Canada (l’Ontario d’alors), dont le chef était William Lyon Mackenzie. La rébellion au Haut-Canada fut également sévèrement réprimée. Il y eut même 17 Patriotes qui furent pendus au Haut-Canada alors qu’il y en eut 12 au Bas-Canada.
Le gouvernement canadien continue cependant d’honorer la reine Victoria, contrairement aux Québécois qui depuis 2003 honorent les Patriotes. C’est le premier ministre Bernard Landry qui fit adopter cette loi afin que l’on se rappelle de notre histoire.
Il est curieux que le gouvernement canadien préfère honorer une personne qui représente un système archaïque, une sorte de loterie génétique, qui repose sur les liens du sang. Il serait pourtant beaucoup plus inspirant pour les Canadiens de se souvenir des combattants de la liberté que furent les Patriotes du Haut-Canada.
Les Québécois honorent donc aujourd’hui des personnes qui se sont battues pour la liberté et la démocratie, alors que les Canadiens honorent de leur côté une représentante d’une caste reposant sur la soumission. Je compatie avec les Acadiens en cette journée de souvenirs contradictoires qui doivent honorer une représentante de la monarchie britannique, car c’est cette même monarchie qui a procédé à la déportation de leurs ancêtres en 1755. Le « Grand dérangement » fut dans les faits un véritable cas de nettoyage ethnique. Rappelons que la Couronne britannique a toujours refusé de s’excuser, car la Royauté n’a jamais tort!
Soyons donc fiers aujourd’hui d’honorer nos Patriotes, gens de liberté, plutôt que de devoir se complaire dans la soumission comme les Canadiens doivent le faire.