dimanche, mai 24, 2015

Albert Ladouceur est décédé

http://www.985fm.ca/national/nouvelles/

Publié par 98,5 Sports pour 98,5fm Sports le samedi 23 mai 2015 à 20h03. Modifié à 22h40.
Albert Ladouceur est décédé
Albert Ladouceur./Twitter
(98,5 Sports) - Le journaliste sportif Albert Ladouceur est décédé samedi des suites d'une longue bataille avec le cancer. Il était âgé de 63 ans.
Les commentaires d'Alain Crête.
 
 
 
00:00
 
00:00
 
 
 
 
 
 
Atteint du cancer du pancréas depuis 2013, M. Ladouceur avait été admis à l'hôpital Hôtel-Dieu de Québec au début du mois.
Le décès de M. Ladouceur survient au moment où l'édifice qui a été une deuxième demeure pour lui pendant tant d'années, le Colisée de Québec, accueille la grande finale de la Coupe Memorial, emblème du championnat du hockey junior canadien. Une minute de silence sera d'ailleurs observée en son honneur avant le match des Remparts de Québec, dimanche, contre les Generals d'Oshawa.
Journaliste et chroniqueur au Journal de Québec, M. Ladouceur avait fait ses débuts au Journal de Québec en 1979 et il avait été affecté à la couverture des Nordiques de Québec jusqu’à leur départ pour le Colorado au milieu des années 1990. Il aura oeuvré dans le domaine du journalisme durant 40 ans.
Après avoir bien réagi à ses premiers traitements contre le cancer il y a deux ans, Albert Ladouceur avait repris du mieux, écrivant même un livre nommé Déjoué par le cancer, où il racontait son combat contre la maladie. L'ouvrage avait été préfacé par Peter Stastny.
M. Ladouceur avait raconté ses états d'âme, sur diverses tribunes, face à une maladie qui ne pardonne pas et qui allait l'empêcher de vivre des moments de bonheur, autant personnels que professionnels. Il y a quelques semaines à peine, M. Ladouceur publiait un autre bouquin, Raconte-moi les Nordiques.
40 ans de journalisme
Né à Montréal le 14 décembre 1951, Albert Ladouceur s'est d'abord fait connaître au Montréal-Matin, où il a été engagé vers la fin de 1973, après des passages à la station de radio CKJL de Saint-Jérôme et à l'hebdo Le Courrier de Laval.
Pendant son passage au Montréal-Matin, il contribuera à la couverture des matchs du Canadien de Montréal.
Cinq ans plus tard, le quotidien montréalais ferme ses portes, mais M. Ladouceur se joindra au Journal de Québec. Il se verra alors confier la couverture des Nordiques de Québec à temps pour le début de la saison 1979, la première de l'équipe dans la LNH après la fusion avec l'Association mondiale de hockey.
M. Ladouceur aura été l'un des rares journalistes à couvrir chacune des saisons des Nordiques dans la LNH, jusqu'à leur déménagement au Colorado en mai 1995.
Albert Ladouceur s'est aussi bâti une réputation enviable à titre de journaliste spécialiste de la boxe professionnelle, notamment.
Dans une entrevue qu'il avait accordée à en octobre 2013, il avait d'ailleurs cité sa couverture du combat de championnat du monde des poids lourds entre Muhammad Ali et Leon Spinks, en septembre 1978 à La Nouvelle-Orléans, comme l'un des moments les plus mémorables de sa carrière.
(Avec la Presse canadienne)