mardi, avril 28, 2015

Un « ministre du NPD » coupable de menaces de mort contre un juge

http://www.journaldemontreal.com/

Aux prises avec de graves problèmes psychiatriques, Michel Stubbins-Vézina a dit que les cordes qu’il avait en sa possession servaient à «empêcher les extra-terrestres de tuer ou de manger ses bébés».
PHOTO FACEBOOK
Aux prises avec de graves problèmes psychiatriques, Michel Stubbins-Vézina a dit que les cordes qu’il avait en sa possession servaient à «empêcher les extra-terrestres de tuer ou de manger ses bébés».
MISE à JOUR 
GATINEAU | Un schizophrène se disant membre d’une religion secrète et «ministre élu du NPD» a été trouvé coupable d’avoir menacé de tuer un juge au palais de justice de Gatineau.
Le 7 octobre dernier, Michel Stubbins-Vézina a marmonné «Je m’en viens tuer le juge» aux constables spéciaux à sa sortie des ascenseurs à l’étage des salles d’audience du palais de justice de Gatineau, répétant d’un ton ferme cette phrase à deux reprises au cours de son arrestation, en plus d’ajouter vouloir «rendre service au monde».
L’un des deux agents présents à cette date, Éric Saint-Jean, a confié qu’il avait estimé de prime abord la remar­que «anormale» et qu’il ne «pouvait pas avoir entendu ça».
Malgré ses problèmes psychiatriques, M. Stubbins-Vézina a été jugé apte à subir son procès.
Extraterrestres
Michel Stubbins-Vézina était entré au palais de justice avec un sac de sports à l’épaule et un accoutrement bizarre qu’il a qualifié lui-même de «déguisement de rapper», soit des shorts par-dessus un pantalon long, des lunettes fumées et deux casquettes sur la tête.
Les agents de sécurité ont trouvé sur lui une paire de ciseaux, un tournevis poinçon et plusieurs morceaux de corde entremêlés. Ils ont aussi saisi une balance électronique ainsi qu’une dizaine de comprimés de métamphétamine (speed).
Questionné sur la présence des morceaux de corde, l’homme de 25 ans, aux prises avec de graves problèmes psychiatriques, a dit qu’ils servaient à «empêcher les extraterrestres de tuer ou de manger ses bébés».
Ministre du monde
Le regard hagard tout au long de son procès, l’individu aux cheveux ras ornés d’un court mohawk a aussi tenu des propos incohérents lorsqu’on l’a appelé à témoigner à la barre. Il a dit qu’il était membre d’une religion secrète, les Illuminati, et qu’il avait été élu ministre du NPD qui le voyait comme un Dieu.
«Je vais être chef de tous les ministres au monde, car je vais effacer toutes les frontières», a-t-il soutenu lors de son témoignage, précisant toutefois que «tout n’était pas clair dans sa tête» et qu’il «entendait des voix».
Le juge Jean Roy a condamné Michel Stubbins-Vézina à une peine globale de sept mois de prison pour menaces, bris de probation ainsi que possession d’armes et de stupéfiants.
Le magistrat l’a toutefois acquitté des accusations de possession d’armes dans un dessein dangereux et de provocations à une personne associée au système judiciaire en raison de son état de santé mentale précaire.