dimanche, avril 12, 2015

Salle comble pour les candidats à la chefferie du Parti québécois

http://www.journaldemontreal.com/

au Cégep de Jonquière
Marc-André Gagnon
Le développement régional se retrouve au cœur d’un débat auquel participent les candidats à la chefferie du Parti québécois, cet après-midi, au Cégep de Jonquière.
Il s’agit du seul et unique débat régional – en circuit non officiel – qui aura lieu au Saguenay–Lac-Saint-Jean.brbrReplacementbrbr Plus de 900 militants péquistes sont réunis pour l’occasion à l’auditorium du Cégep de Jonquière, qui fait salle comble.brbrReplacementbrbr brbrReplacementbrbr
Cloutier gonflé à bloc
brbrReplacementbrbr brbrReplacementbrbr « Quand je vois votre enthousiasme dans la salle, je me dis vraiment que tout est possible. [...] Il est en train de se passer quelque chose, jour après jour, je reçois des appuis », s’est réjouit le plus jeune des candidats, Alexandre Cloutier, qui s’est mérité le plus d’applaudissements de la part des militants, dans les premières minutes du débat.brbrReplacementbrbr Le député de Lac-Saint-Jean a fait valoir sa proposition visant à faire en sorte que les frais de scolarité des jeunes qui viennent s’établir en régions soient remboursés par l’État québécois.brbrReplacementbrbr Bernard Drainville a insisté sur l’importance de doter chaque région d’un fonds de développement.brbrReplacementbrbr brbrReplacementbrbr
Les régions « abandonnées »
brbrReplacementbrbr brbrReplacementbrbr « Les régions sont en maudit actuellement, parce que les libéraux sont en train de déposséder nos régions. Ils sont en train de démolir les outils de concertation régionale », a lancé le député de Marie-Victorin, qui s’engage à se battre contre la centralisation.brbrReplacementbrbr « J’ai passé ma vie à défendre les droits des travailleurs », a déclaré à son tour Pierre Ceré, qui s’est présenté comme le candidat qui « dérange ». « Je provoque les débats », a dit M. Ceré, avant de livrer un plaidoyer en faveur de l’indépendance.brbrReplacementbrbr Martine Ouellet a mis de l’avant son bilan régional à titre de ministre des Ressources naturelles, sous Pauline Marois.brbrReplacementbrbr « Je propose de mettre en place des bureaux régionaux d’information, avec Télé-Québec, un réseau pan québécois d’information en continue », a dit la députée de Vachon.brbrReplacementbrbr Pierre Karl Péladeau a débuté en réitérant son souhait de « faire du Québec, un pays ».brbrReplacementbrbr « Les libéraux ont abandonné les régions du Québec, a lui aussi dénoncé le député de Saint-Jérôme. Ils ont abandonné le Saguenay-Lac-Saint-Jean. »brbrReplacementbrbr En plus du développement régional, trois autres thèmes sont au programme, soit l’économie, l’environnement et l’indépendance.brbrReplacementbrbr Le troisième débat officiel des prétendants à la chefferie du Parti québécois aura lieu jeudi soir, à l’Impérial de Québec.brbrReplacementbrbr brbrReplacementbrbr