jeudi, avril 16, 2015

La souveraineté au coeur du débat au PQ ce soir

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/politique/

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
De gauche à droite : Martine Ouellet, Bernard Drainville, Pierre Céré, Pierre Karl Péladeau et Alexandre Cloutier
De gauche à droite : Martine Ouellet, Bernard Drainville, Pierre Céré, Pierre Karl Péladeau et Alexandre Cloutier
C'est ce soir à Québec que se tient le troisième et peut-être le plus important des débats des candidats à la direction du Parti québécois. Les aspirants chefs devront en effet aborder la question de la souveraineté, le fondement du parti. L'éducation est l'autre thème abordé.
La députée de Vachon, Martine Ouellet, a déjà ouvert son jeu en décrétant que le favori, Pierre Karl Péladeau, ne peut plus se cantonner dans le « flou artistique » du discours péquiste des dernières années.
Mme Ouellet s'est engagée formellement à tenir un référendum sur l'indépendance du Québec dès le retour au pouvoir du PQ. 
Son rival dans la course et député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, estime aussi que M. Péladeau doit préciser ses intentions. Le jeune parlementaire souhaite déclencher un référendum dans un premier mandat après avoir obtenu l'appui signé d'un million de Québécois.
Le député de Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau, s'est engagé récemment en politique dans un but précis. « Ce que je veux faire, c'est un pays. Ça, c'est clair. Ça, je ne changerai pas d'idée là-dessus! »
Le député de Marie-Victorin Bernard Drainville a pour sa part fixé l'indépendance à 2025 au terme d'un plan d'action présenté sur son site internet.