lundi, avril 06, 2015

Jacques Parizeau encore critique envers le PQ

http://www.ledevoir.com/politique/

6 avril 2015 16h55 |Lia Lévesque - La Presse canadienne | Québec
L'ex-premier ministre péquiste Jacques Parizeau
Photo: Jacques Nadeau
Archives Le Devoir
L'ex-premier ministre péquiste Jacques Parizeau
L’ancien premier ministre Jacques Parizeau fait, encore une fois, un constat sévère du Parti québécois.

Dans une entrevue de près d’une heure accordée à l’animateur et journaliste Michel Lacombe, de Radio-Canada, qui a été réalisée en février dernier et qui a été diffusée lundi, l’ancien chef péquiste déclare que les péquistes n’ont même pas l’air de croire en eux. «Comment pourraient-ils s’attendre à ce que les Québécois croient en eux?» demande-t-il.
 
Dans la même veine, M. Parizeau réitère l’expression «champ de ruines» qu’il avait utilisée lors d’une allocution prononcée en septembre 2014, lorsqu’il avait dit que les souverainistes se retrouvaient devant un champ de ruines et que le parti était à la «dérive» avec ses sempiternels débats sur l’échéancier et le moment propice pour tenir un référendum. Il qualifie encore une fois ces discussions de «byzantines» et croit qu’il faut revenir à l’essentiel: la souveraineté du Québec.
 
M. Parizeau affirme que ces débats ont démoli graduellement le Parti québécois et lui ont fait perdre son âme. Il affirme cependant que tout n’est pas nécessairement perdu pour le PQ, mais qu’il lui faudra se reconstruire. Il mise essentiellement sur les Québécois âgés dans la trentaine et la quarantaine, affirmant que ceux-ci ont l’habitude de la réussite.
 
M. Parizeau dénonce également la lutte tous azimuts pour l’équilibre budgétaire, affirmant que l’on sabre trop et partout.