jeudi, avril 09, 2015

Italie : une fusillade dans un tribunal de Milan fait trois morts

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/International/

Associated Press
Des gens sont évacués du tribunal de Milan après la fusillade.
Photo :  ? Stefano Rellandini /
Reuters
Des gens sont évacués du tribunal de Milan après la fusillade.
Un homme qui était traduit en procès pour faillite frauduleuse à Milan, en Italie, a abattu jeudi son avocat, un coaccusé et un juge avant d'être capturé à près de 25 kilomètres de là, alors qu'il tentait de s'enfuir en moto.
Des employés du palais de justice se sont barricadés dans leurs bureaux ou se sont réfugiés sous des tables quand les coups de feu ont retenti, pendant que les policiers traquaient le tireur qui, lui, semblait pouvoir se déplacer en toute impunité.
« Il y a eu beaucoup de panique au début quand des gens ont couru vers nous en disant que quelqu'un avait commencé à tirer avec un pistolet », a dit l'avocat Mirko Ricetti, qui a raconté s'être barricadé dans une salle du premier étage après avoir entendu un coup de feu.
Après avoir texté à leurs proches qu'ils étaient sains et saufs, les employés ont pu être évacués, les femmes en premier, suivies des hommes dont les cartes d'identité ont été vérifiées.
Le tireur arrêté
Le ministre italien de l'Intérieur, Angelino Alfano, a plus tard confirmé que le tireur avait été intercepté par des policiers à Vimercate, près de Monza, à environ 25 kilomètres des lieux de la fusillade. Une ambulance escortée par la police a été vue quittant le commissariat de police de Vimercate, mais on ne sait pas si le suspect se trouvait à bord.
Le procureur Edmondo Bruti Liberati a dit que le tireur a tout d'abord tiré sur son avocat et un coaccusé, les tuant tous les deux, avant de blesser grièvement un deuxième coaccusé.
L'homme est ensuite descendu d'un étage pour abattre un juge, a raconté M. Bruti Liberati à l'Associated Press. Il a déclaré ne pas savoir s'il y a un lien entre le tireur et le juge.
Le suspect de cette fusillade, Claudio GiardielloLe suspect de cette fusillade, Claudio Giardiello  Photo :  ? Handout . / Reuters
Il a identifié le juge comme étant Fernando Ciampi, qui travaillait pour la section civile du tribunal des faillites. L'agence de presse ANSA identifie le tireur comme étant Claudio Giardiello.
M. Bruti Liberati mentionne que le tireur subissait son procès avec deux autres personnes pour faillite frauduleuse. L'ancien avocat de Giardiello a affirmé que son client était un homme « très particulier ».
Des employés ont expliqué que l'homme est possiblement entré dans le palais de justice avec son avocat, ce qui aurait pu lui permettre de se soustraire à certaines mesures de sécurité.
Ouverture d'une enquête
Le ministre adjoint de l'Intérieur, Filippo Bubbico, a assuré qu'une enquête sera ouverte pour déterminer qui est responsable des failles de sécurité, étant donné que le tireur a pu se déplacer librement d'un étage à l'autre avant de prendre la fuite.
« Il n'y a aucun doute que cet épisode témoigne d'un mauvais fonctionnement des mécanismes de protection, qui doivent être utilisés tous les jours et qui fonctionnent depuis des années au tribunal de Milan », a-t-il dit à la chaîne Sky TG24.
Une exposition universelle doit s'ouvrir à Milan le 1er mai.