mardi, avril 28, 2015

Certains sons déclenchent des convulsions chez les vieux chats

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/

Certains sons déclenchent des convulsions chez les vieux chats
Crédit photo : archives TVA Nouvelles

Agence France-Presse
Une enquête internationale a déterminé que certains sons aigus comme le crissement d'une feuille d'aluminium ou le tintement d'une cuillère contre un bol de céramique semblent provoquer des convulsions surtout chez les vieux chats.

Cette recherche a été entreprise par des vétérinaires spécialistes en neurologie au Royaume-Uni et aux États-Unis à la demande du groupe caritatif International Cat Care.

«Nous avons reçu des centaines de réponses de partout dans le monde de personnes ayant remarqué que leur chat avait des convulsions déclenchées par certains types de sons», écrivent les auteurs de cette recherche publiée lundi dans le Journal of Feline Medicine and Surgery.

Ces propriétaires de chats ont également indiqué que leurs vétérinaires n'avaient aucune information au sujet de ce trouble et le plus souvent ne pensaient pas qu'un son puisse provoquer des convulsions.

Au terme de cette enquête, ces chercheurs dont Mark Lowrie et Laurent Garosi du centre de soins vétérinaires Davies Veterinary Specialists à Londres ont conclu que ce syndrome était une réalité. Ils ont compilé et examiné des informations provenant de 96 cas, analysant le type et la durée des convulsions et les sons les ayant déclenchées chez ces chats.

Ainsi certains de ces félins souffrent bien de crise d'épilepsie réflexe provoquée par des sons, un phénomène également connu chez les humains.

Ces chats perdent conscience avec un raidissement du corps et sont agités de mouvements réflexes souvent pendant plusieurs minutes.

Ces vétérinaires ont baptisé ce nouveau syndrome d'épilepsie réflexe féline audiogénique (FARS).

Ils ont déterminé que ce syndrome se produisait chez des chats avec et sans pédigrée. Parmi les félins de race, le chat birmanparaît être de loin le plus touché. Ce syndrome affecte également davantage les plus vieux chats âgés en moyenne de 15 ans.

Les sons qui provoquent le plus souvent ce syndrome sont le crissement d'une feuille de métal (79 cas), le tintement d'une cuillère de métal frappant un bol en céramique (72 cas), le froissement d'une feuille de papier ou d'un sac en plastique (71 cas), le bruit fait en tapant sur un clavier d'ordinateur (61 cas), le bruit des pièces de monnaie ou des clés qui se heurtent (59 cas), frapper un clou avec un marteau (38 cas) et même le claquement de la langue du propriétaire du chat (24 cas).

Ces chercheurs précisent que des recherches sont en cours pour déterminer l'origine génétique de ce trouble ainsi que sur un traitement. Mais l'antiépileptique Keppra (lévétiracetam) paraît très efficace, précisent-ils.