samedi, avril 11, 2015

Cassy a retrouvé sa fougue

http://www.journaldemontreal.com/

La fillette qui a souffert de déshydratation à la suite du décès de son père est en pleine forme

Martin Veilleux
PHOTO FACEBOOK
Martin Veilleux serait décédé d’un anévrisme au cerveau. Cassy, sa fillette de deux ans, était avec lui lorsqu’il est mort. La petite a souffert de déshydratation avant d’être secourue par sa gardienne.

Nicolas Saillant
La fillette de deux ans qui a passé près de 40 heures seule avec la dépouille de son père vraisemblablement décédé d’un anévrisme au cerveau se porte maintenant à merveille, entourée de sa mère ainsi que de ses frères et sœurs.
Après avoir été hospitalisée pour traiter une déshydratation sévère faute de n’avoir pu manger pendant une journée et demie, la petite Cassy, deux ans, a retrouvé sa fougue. La mère de la petite, qui avait la garde de sa fille en alternance avec son père, a tenu à informer les gens qui ont été interpellés par le drame.
«Les commentaires [sur les médias sociaux] m’ont un petit peu chamboulée», avoue Priscilla. «Tout est beau, Cassy va bien et elle est en bonne santé», assure la mère encore sous le choc de toute cette triste histoire qui se termine heureusement bien pour sa fille.
Anévrisme au cerveau
Selon les premières conclusions, le père de Cassy, Martin Veilleux, s’est effondré vers l’heure du souper lundi soir alors qu’il était dans la cuisine. «C’est une cause naturelle, oui. On écarte le suicide; ce n’est pas du tout ça. C’est un anévrisme au cerveau», raconte son ex-conjointe. «On voit qu’il a essayé de se tenir par la chaise.»
Inquiète de ne pas avoir des nouvelles du père alors que ce dernier l’informait pourtant de la moindre absence, la gardienne de la fillette a eu la présence d’esprit de se rendre à sa résidence de Beauport mercredi, vers 10 h du matin. «Elle a vu Cassy dans le corridor très très affaiblie.»
Cassy a immédiatement été reconduite à l’hôpital où sa mère est allée la rejoindre pendant ses traitements pour traiter sa déshydratation. La fillette a finalement obtenu son congé de l’hôpital mercredi soir.
Pas conscience du drame
Priscilla explique que sa fille n’a pas eu conscience que son père était décédé malgré les heures passées, seule à côté de son corps inerte. «Pour elle, son papa dormait et elle n’était pas capable de le réveiller.»
La fillette n’a donc pas verbalisé l’absence de son père pour l’instant. «Là, dans sa petite tête elle est chez maman comme chaque semaine. Ça va être plus tard, lorsqu’elle va réaliser qu’elle ne voit pas son papa qu’elle va poser des questions.»
La mort soudaine du père de sa fille a aussi ébranlé Priscilla qui s’entendait très bien avec son ex-conjoint malgré la séparation. «Je suis sous le choc de la mort de Martin. Il était très jeune, 41 ans.»Quant à Cassy, elle ne comprendra que dans plusieurs années les circonstances entourant le décès de son père et la chance qu’elle a eue d’être sauvée.

Ce que la mère de Cassy a dit:

Martin Veilleux
PHOTO COURTOISIE
«La gardienne a vraiment tout le mérite. Sans elle, ma fille serait morte également.»
«Vu la déshydratation, la peau avait changé de couleur, elle était très gonflée. Elle était dans son urine alors elle avait les fesses très irritées.»
«Là, ma fille est en parfaite santé, elle rit, elle crie, elle court.»