samedi, avril 18, 2015

123 M $ US en rémunération pour les cinq hauts dirigeants de Valeant

http://www.985fm.ca/economie/nouvelles/

Publié par La Presse Canadienne le vendredi 17 avril 2015 à 18h48. Modifié par Léandre Drolet à 19h27.
123 M $ US en rémunération pour les cinq hauts dirigeants de Valeant
MONTRÉAL - Les cinq principaux dirigeants de la société pharmaceutique Valeant se sont partagé près de 123 millions $ US en rémunération l'an dernier, une hausse importante par rapport aux 23,8 millions $ US reçus en 2013.
Le président et chef de la direction Michael Pearson, qui détient trois pour cent de l'entreprise établie à Laval avec quelque 10 millions d'actions, a récolté la plus basse rémunération, à 10,28 millions $ US, alors que le vice-président exécutif Ari Kellen vient en tête de liste avec 50,6 millions $ US, selon la circulaire d'information de la compagnie.

Valeant (TSX:VRX) a connu une année mouvementée, échouant dans sa tentative de prise de contrôle hostile du fabricant du botox Allergan mais concluant une acquisition de 11 milliards $ US de Salix Pharmaceuticals, la transaction la plus importante de l'histoire de l'entreprise.

L'entreprise québécoise, qui publie ses résultats en dollars américains, a affiché des profits l'an dernier de 913,5 millions $ US, ou 2,67 $ par action, renversant la perte de 866,1 millions $ US, ou 2,70 $ par action, subie en 2013.
Les profits ajustés avaient été de 2,85 milliards $ US, ou 8,34 $ par action. Les revenus avaient augmenté de 43 pour cent, à 8,26 milliards $ US.

Le directeur financier Howard Schiller a obtenu 27,1 millions $ US en rémunération, tandis que le directeur du développement des affaires Robert Chai-Onn a récolté 23,9 millions $ US. Pavel Mirovsky, directeur général pour l'Europe, a engrangé 10,9 millions $ US.

M. Pearson a reçu un salaire de 1,9 million $ US, des incitatifs en espèces de 8 millions $ et d'autres compensations de 368 235 $.
L'année précédente, le président et chef de la direction avait obtenu un salaire de 1,75 million $ US, des incitatifs de 4,8 millions $ US et d'autres compensations de 458 203 $ pour un total de 7 millions $.
À partir de 2015, il ne recevra pas de salaire de base.

À sa première année avec Valeant, la rémunération totale de M. Kellen a inclus des attributions d'actions valant 43,1 millions $ US, une prime de 5 millions $ US pour la restructuration de Bausch + Lomb, des incitatifs de 1,8 million $ US, un salaire de 752 885 $ et d'autres compensations de 2521 $.

À la Bourse de Toronto, l'action de Valeant a glissé vendredi de 1,52 $, ou moins d'un pour cent, à 251,15 $.